Faso-tic




Accueil > Services > Téléphones « France au revoir » : Précautions avant achat

Téléphones « France au revoir » : Précautions avant achat

samedi 3 septembre 2016


Les produits d’occasion dits « France au revoir » ont envahi nos villes africaines. A Ouagadougou, les points de vente des produits bons marchés poussent comme des champignons à chaque coin de rue. On y trouve du tout ou presque : Vêtements, matelas, mobylettes, produits alimentaires et appareils électroniques. Arrêtons-nous un peu sur les téléphones mobiles.Il y a les « Tout risque » et ceux qui fonctionnent. Les derniers attirent plus d’une personne. Vous voulez vous en procurer ? Eh, bien, prenez le soin de les examiner. Rien ne presse. Voici quelques astuces avant achat !

Tout d’abord, lorsque vous êtes sur le point d’acheter un téléphone d’occasion, il faut bien vous attarder sur son aspect physique. Ne dit-on pas que l’emballage est le premier élément qui influence le consommateur ? Vérifiez les touches d’allumage et de volume ; et si vous avez affaire à un téléphone avec les touches, vérifiez-les. Normalement chaque touche, enfoncée, produit un petit « clic ».

Lorsque le téléphone sera allumé, après avoir pris le soin d’insérer votre carte SIM, émettez un appel. Cela vous permettra de vérifier la qualité du réseau et des hauts parleurs aussi. Aussi sophistiqué soit-il, un téléphone incapable de communiquer ne vaut pas un clou. N’oubliez pas de brancher les écouteurs pour tester la qualité de la sortie audio.

Troisième étape : si vous tenez un Smartphone, vérifiez la tactilité, la précision et la sensibilité de son écran. Les appareils « France aurevoir » ont des écrans qui présentent très souvent des fissures peu visibles. Evitez tout de suite de prendre au mot le vendeur lorsqu’il vous dira par exemple « C’est venu comme ça avec le container ! C’est juste une petite fissure ». Bénigne, la fissure peut s’avérer plus grave lors d’un petit choc. Alors prudence !

La qualité d’un téléphone passe très souvent par la qualité de ses prises de vue. Si l’appareil affiche au dos 8, 13, 16 ou 21 mégapixels et présente des photos pas très nettes, il y a de quoi se poser des questions. Il faut souligner au passage que la performance de la caméra permet de distinguer très souvent si vous êtes en possession d’un téléphone original ou d’une copie dite « conforme ». Les amateurs de Selfie ne devront pas tolérer les fausses caractéristiques à ce niveau.

Et si vous aimez les appareils de grande capacité de stockage, 16, 32 ou 64 GB, il faudra également faire attention à ce niveau. Un « faux » téléphone est reconnaissable par l’écart entre la capacité indiquée sur la coque et celle qu’il contient. Un smartphone ne saurait avoir moins de 4GB de mémoire interne. Pour ce qui est des petits téléphones, il n’y a aucun souci à ce niveau.

Enfin, il est indispensable de s’assurer que la batterie n’est pas trop usée et permet au téléphone d’avoir une autonomie assez intéressante. Quoi que les smartphones haut de gamme, même neufs, aient une autonomie de 48h maximum. Au passage, n’oubliez pas de tester le chargeur car un téléphone sans énergie n’en vaut pas la peine. La capacité du téléphone à détecter des périphériques Wifi ou Bluetooth n’est pas à négliger et il faudra y penser.

Bien entendu, l’on ne pourra épuiser toutes les astuces nécessaires avant l’achat d’un téléphone portable, car cela pourrait agacer le vendeur, mais il faut s’assurer de prendre un reçu. Un reçu pour la simple raison que très souvent les téléphones bons marchés ne sortent pas tous du container. Certains commerçants négocient pour installer leurs tables à proximité des boutiques des produits « France au revoir ». Ils s’arrangent pour être là avec leurs téléphones, le jour où un container doit arriver. Et là, le client croira que les téléphones viennent tout droit d’Europe. Certes, on peut retrouver dans ces containers de vieux modèles de téléphones tels que le Nokia 1100 ou le Samsung E2370 mais les smartphones, eux, sont très rares. C’est à ce niveau que vous devez redoubler de vigilance avant de mettre la main à la poche. A bon entendeur…

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette