Faso-tic




Accueil du site > Télécom

Télécom

Dernier ajout : 11 février.


  • Télécommunications électroniques : L’association des consommateurs dénonce une publicité mensongère

    L’association burkinabè des consommateurs des services de communication électronique (ABSCE) n’est pas satisfaite des services vendus par les opérateurs de téléphonie mobile et de Neerwaya Multivision et de Canal+. Les responsables de la structure l’ont fait savoir ce mercredi 10 février 2016 au cours d’une rencontre avec les hommes de médias.
    Seydou Barro et ses camarades sont remontés contre Telmob et Airtel. La cause : la mauvaise qualité des services offerts par les deux sociétés de téléphonie (...)
  • Téléphonies mobiles : Airtel Burkina et structures de consommateurs accordent les violons !

    La société de téléphonie mobile, Airtel Burkina, multiplie les cadres d’échanges de recherche de solutions et d’innovations pour sa clientèle. C’est dans cette dynamique qu’il a rencontré dans la soirée de vendredi, 18 décembre 2015 à Ouagadougou, les associations de consommateurs dont la ligue des consommateurs, l’Association burkinabè des consommateurs des services de communication électronique (ABCE), le Collectif pour un peuple uni (CPPU) et le Mouvement Plus Rien ne Sera comme Avant.
    A l’issue de (...)
  • TIC : Le G-Cloud officiellement lancé au Burkina Faso

    La révolution numérique est en marche au Burkina Faso, premier pays en Afrique de l’Ouest à mettre en œuvre la technologie du Cloud. G-Cloud (Government Cloud), c’est le nom du projet "ambitieux" piloté par le ministère du développement de l’économie numérique et des postes via l’Agence national de promotion des TIC (ANPTIC). Il vise à augmenter la connectivité au profit de l’administration publique, du secteur privé et des citoyens. Son lancement est intervenu ce jeudi 12 novembre 2015 au cours d’une (...)
  • Fraude en télécommunications : l’ARCEP apte à contrer les malfrats

    La fraude en télécommunication est bel et bien réelle. Deux mois après l’arrestation de pirates des appels téléphoniques sur notre sol, le Burkina Faso veut parer à toute éventualité ou le cas échéant limiter les dégâts. C’est ce qui justifie la tenue du 15 au 18 juin 2015 à Ouagadougou, d’un séminaire de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Le Ministre Nébila Amadou Yaro a présidé la cérémonie d’ouverture.
    Les fraudeurs, aussi ingénieux soient-ils, n’ont qu’à bien se tenir. (...)
  • Téléphonie fixe au Burkina : Environ 120 000 abonnés changeront de numéros à partir du 30 novembre

    Une partie du réseau fixe changera de numérotations à compter du 30 novembre 2014. Tous les numéros fixes commençant actuellement par 50 passeront à 25, pendant ce temps, les numéros commençant par 40 commenceront par 24. Seuls les 20 de la zone de l’Ouest resteront inchangés. L’information a été donnée par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) le 27 aout 2014 au cours d’une conférence de presse tenue à son siège, à Ouaga 2000.
    Le conseil des ministres du 23 juillet (...)
  • Qualité de services : L’ARCEP inflige des sanctions pécuniaires aux trois opérateurs de téléphonie mobile

    5 862 189 624 FCFA. C’est le montant que les trois opérateurs de téléphonie sont sommés de verser au trésor public burkinabè. Ce, dans un délai de 15 jours, à compter du 11 avril 2014. Ainsi, en a décidé le dernier conseil de régulation de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP). Le régulateur des télécoms était face à la presse, ce 23 avril, pour donner des éclairages sur cette sanction pécuniaire infligée à l’Onatel, Telecel et Airtel.
    Au nombre des missions dévolues (...)
  • Téléphonie mobile au Burkina : Qualité défectueuse et silence radio des opérateurs

    C’est connu de tous, la qualité des trois réseaux de téléphonie mobile au Burkina laisse à désirer. Mais, elle semble avoir pris l’ascenseur vers le bas depuis quelques jours. Difficile de joindre son correspondant. Malgré cette « dégringolade qualitative », c’est le silence radio aussi bien au niveau des opérateurs que des autorités politiques. Le principal perdant, c’est bien entendu le consommateur.
    Le Burkina compterait plus de 10 millions d’abonnés à la téléphonie mobile aujourd’hui (9 976 105 au 31 (...)
  • Téléphonie au Burkina : La décroissance continue du fixe

    L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a remis son rapport annuel d’activités 2012 au premier ministre en début aout 2013. Si la téléphonie mobile ne cesse de croitre, le fixe lui continue sa dégringolade. Et ce depuis 2010, malgré l’extension de couverture géographique du territoire et les mesures « incitatives » de l’ONATEL.
    Au Burkina, les trois opérateurs de réseaux électroniques (ONATEL, AIRTEL, TELECEL) disposent chacun d’une licence individuelle couvrant les (...)
  • Avis d’appel d’offres pour l’attribution d’une licence individuelle pour l’établissement et l’exploitation d’un réseau convergent de communications électroniques ouvert au public incluant la 3g

    L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes du Burkina Faso (ARCEP) lance un appel d’offres en vue de l’attribution d’une licence individuelle pour l’établissement et l’exploitation d’un réseau convergent de communications électroniques ouvert au public sur le territoire national incluant la 3G.
    Cet appel d’offres est fondé sur la qualité et le montant du droit d’entrée, tel que défini par le décret n° 2010-245/PRES/PM/MPTIC/MEF du 20 mai 2010 portant définition des procédures et (...)
  • Télécommunications : ONATEL-SA interconnecte le Burkina au Niger

    L’interconnexion par fibre optique entre le Burkina et le Niger est désormais une réalité. La cérémonie officielle d’inauguration a eu lieu le lundi 29 octobre 2012 à Fada N’Gourma en présence des ministres en charge des télécommunications des deux pays. Les travaux ont été menés en commun par ONATEL-SA du Burkina et la société nigérienne des télécommunications (SONITEL). Objectif de cette interconnexion : répondre aux besoins en capacités opérationnelles des deux opérateurs, mais aussi aux besoins (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50


Rechercher:
A G E N D A  

Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette