Faso-tic




Accueil > Actualités > Télécommunications : Au « cœur » du réseau de l’ONATEL

Télécommunications : Au « cœur » du réseau de l’ONATEL

vendredi 28 février 2014

L’Office national des télécommunications (ONATEL-SA) organise une caravane de presse du 26 février au 02 mars 2014. Objectif : présenter « la réalité du terrain », mais aussi ses ambitions en vue de répondre aux besoins de la clientèle, en toute « transparence ». Présentation des différents services, des équipements, certains niveaux de sécurité, les difficultés auxquelles font face la nationale des télécoms… bref, il s’agit de permettre aux hommes de média d’entrer au cœur du réseau ONATEL, cinq jours durant. Cette sortie conduira les journalistes dans les régions du Centre, Centre-Sud, de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.


Au premier jour, c’est Ouagadougou qui était à l’honneur. Pour leur faciliter la compréhension des termes techniques utilisés, les journalistes ont eu, d’abord, une brève séance de formation dans les locaux du « leader des télécommunications au Burkina ». Ils ont, par la suite, visité successivement le cœur du réseau ONATEL (à Ouaga-Inter), le faisceau hertzien électrique afin de secourir le trafic de la zone Ouaga-Bobo en cas de coupure de la fibre optique ; la BTS mobile de Telmob, la station terrienne et la redondance géographique du réseau intelligent de Somgandé. La BTS mobile est souvent déployée pour permettre d’augmenter la capacité de traitement du réseau Telmob lors des grands évènements à Ouagadougou ou lors des festivités dans certaines villes (le 11 décembre dernier à Dori). La redondance géographique du réseau intelligent, elle, permet de prendre le relai en cas de panne de la principale plateforme principale de services prépayés basée à Ouaga-Inter. Durant tout le trajet, les journalistes ont pu découvrir des équipements de haute technologie.

612 cas de vandalisme

Ils ont également pu voir ce qu’est une chambre téléphonique, et constaté quelques actes de vandalisme sur les installations de l’opérateur historique des télécoms au Burkina. Depuis 2012, ce sont 612 cas majeurs d’actes de vandalisme que l’ONATEL a enregistré sur ses installations. Ces cas sont répartis ainsi : 225 en 2010 ; 321 en 2011 ; 25 en 2012 ; 33 en 2013 ; 8 en 2014. Ces actes ont malheureusement affectés directement 59000 abonnés. La nationale des télécoms dit avoir dépensés 2,509 019 460 milliards pour réhabiliter les sites vandalisés. C’est pourquoi, elle en appelle à la collaboration des citoyens et de permettre aux agents de sécurité d’arrêter ces malfrats qui opère sur le réseau national. Des malfrats qui du reste ne cessent de développer de nouvelles stratégies pour commettre leur besogne.

De l’Audit de l’ARCEP en 2013

Les responsables de l’ONATEL-SA ont également présenté brièvement les résultats de l’audit réalisé par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) sur la qualité des services offerts par les différents opérateurs télécoms. Ainsi, en ce qui concerne les couvertures Indoor, outdoor, et Incar, Telmob (branche mobile de l’ONATEL) est classée 1ère. Elle occupe la 2e place en ce qui concerne la qualité de la connexion Internet via le mobile. Mais, pour la réception des sms, le réseau Telmob est 3e.

Dans la déclinaison des perspectives, l’on apprendra que l’ONATEL va étendre le réseau 3G dans l’ensemble des chefs-lieux de régions et quelques chefs-lieux de provinces. Les liaisons par faisceaux hertziens vont également continuer à s’étendre et se densifier dès les mois à venir. Elle entend procéder également au renforcement de sa « sécurisation énergie » pour faire face aux défaillances de la SONABEL.

Concernant la connexion Internet, le Burkina est relié par fibre optique au câble sous-marins SAT3 via la Côte d’Ivoire (70%), le Ghana (20%) et le Sénégal en passant par le Mali (10%).

Ce 3e voyage de presse organisé par l’ONATEL-SA se veut une véritable découverte par les journalistes des réalités de cette société.

Moussa Diallo

Faso-tic.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette