Faso-tic




Accueil > Mediacteurs > Conseil supérieur de la communication : Béatrice Damiba confirmée à la (...)

Conseil supérieur de la communication : Béatrice Damiba confirmée à la présidence, 4 nouveaux conseillers font leur entrée

vendredi 6 avril 2012

Le conseil des ministres du 28 mars 2012 a renouvelé le mandat de huit (8) membres du conseil supérieur de la communication (CSC) et autorisé l’entrée de quatre nouveaux conseillers pour un mandat de trois ans. Béatrice Damiba a été reconduite au poste de présidente du conseil.


Les 12 conseillers du CSC ont donc un nouveau mandat de trois ans pour veiller à la bonne régulation des médias burkinabè. Le CSC compte en son sein quatre membres nommés par la Présidence du Faso, quatre par les Associations des professionnels des médias, trois par l’Assemblée nationale et un membre nommé par le conseil constitutionnel. Les membres nommés au titre de la présidence du Faso ont tous vu leur mandat renouvelé. Il s’agit de : Noëllie Marie Béatrice DAMIBA, Joseph G. KAHOUN, Franceline NARE/OUBDA et Jean de Dieu VOKOUMA. Ils sont tous des conseillers en sciences et techniques de l’information et de la communication.

Au titre de l’assemblée nationale, c’est N’Pèrè Adèle TRAORE qui voit son mandat renouvelé. Pour le compte des associations des professionnels des médias, Richard YAMEOGO, Boniface COULIBALY et Sita TARBAGDO sont autorisés à poursuivre leur bail.

Des quatre nouveaux membres qui intègrent le conseil supérieur de la communication, une seule est journaliste de formation. Il s’agit de Abibata COULIDIATI/TOURE. Après plusieurs années passées à radio Burkina, elle a occupé le poste de directrice du développement des médias jusqu’au 21 mars dernier où elle fut nommée chargée d’études au secrétariat général au ministère de la communication. Elle va donc apporter son expertise au CSC.

Lamoussa OUALBEOGO, ingénieur des télécommunications, conseiller technique au ministère des transports, des postes et de l’économie numérique va siéger pour la première fois au conseil de régulation. Il était précédemment secrétaire général du ministère des postes et des Technologies de l’information et de la communication jusqu’à la fusion de ce ministère avec celui des transports. Il siège au titre de l’assemblée nationale, tout comme Niguipanga Séverin TIENDREBEOGO, qui, lui, est sociologue. C’est le magistrat Birika Jean Claude BONZI qui remplace Urbain S. TRAORE au titre du conseil constitutionnel.

Béatrice DAMIBA conserve le poste de présidente du Conseil supérieur de la communication.

Moussa Diallo

Faso-tic.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette