Faso-tic




Accueil > Actualités > Médias : Sidwaya a 30 ans, l’AIB 50 ans

Médias : Sidwaya a 30 ans, l’AIB 50 ans

samedi 31 mai 2014

Les Editions Sidwaya célèbrent les 30 ans de Sidwaya et les 50 ans de l’AIB du 05 au 07 juin 2014. Pour faire l’état des préparatifs, le comité d’organisation a tenu une conférence de presse le 30 mai 2014 dans les locaux du journal à Ouagadougou. Occasion de dévoiler le programme des activités et justifier le choix de placer cette commémoration sous le signe de « l’hommage aux aînés ».


Le quotidien d’Etat Sidwaya a été créé le 05 avril 1984, pour servir d’outil de propagande pour la consolidation de la révolution démocratique et populaire. Mais, il a su s’adapter aux différents changements contextuels qui ont marqué l’histoire politique du Burkina, pour devenir un organe de presse véritablement professionnel. Le « journal de tous les burkinabè » célèbre cette année ses 30 ans. Mais son ‘’aîné’’, l’AVP (Agence voltaïque de presse) devenue plus tard AIB (Agence d’information du Burkina) a, elle, vu le jour en mai 1964. Elle souffle donc ses 50 bougies. Depuis 2001, l’AIB fait partie intégrante des Editions Sidwaya. De ce fait, dans le souci d’une meilleure rationalisation des ressources, la direction générale a décidé d’organiser une commémoration jumelée de ces deux activités. Une organisation jumelée qui permettra de donner « plus de visibilité et d’animation » aussi bien à Sidwaya qu’à l’AIB.

Et cette commémoration est placée sous le signe de « l’hommage des aînés ». Car, Sidwaya, c’est toute une histoire qui a commencé sous la révolution démocratique et populaire. « Si le journal qui a été créé pour servir une cause continue de paraître malgré que cette cause n’existe plus, c’est que les aînés ont su avoir suffisamment d’intelligence, de flair pour pouvoir opérer le changement pour que le journal puisse continuer aujourd’hui de paraître et de bien se porter », explique Rabankhi Abou Bakr Zida, le directeur général, par ailleurs président du comité d’organisation. « Nous ne pouvons pas oublier qu’il y a des gens qui étaient là avant nous, des gens qui se sont sacrifiés, qui gens qui ont donné leur vie pour que Sidwaya soit aujourd’hui ce qu’il est. C’est donc l’occasion pour nous de saluer tout ce qui a été fait, de réfléchir sur la situation actuelle de la maison et de voir quelle peut être la projection pour l’avenir », poursuit-il.

Le programme d’activités

Durant ces trois jours de festivités et de réflexion, les activités prévues sont, entre autres : un forum sur le pluralisme et l’accès à l’information ; des journées portes ouvertes ; des jeux de société ; un tournoi maracana Inter-rédactions ; la visite de l’orphelinat de Loumbila, une soirée gala à la salle des banquets de Ouaga 2000 (prestation d’artistes, défilé de mode…) et une sortie touristique à Laongo pour découvrir le Burkina et souffler un peu.

A la faveur de ces anniversaires, les sites web de Sidwaya (www.sidwaya.bf) et de l’AIB (www.aib.bf) seront relookés. Actuellement, Sidwaya Internet reçoit en moyenne 1300 visites quotidiennes, issues essentiellement de la diaspora. Aussi, le nouveau produit, Sidwaya mobie devrait être officiellement lancé.

Le quotidien d’Etat a tenu à associer des confrères d’autres pays à la fête. Ainsi, Fraternité Matin et l’Agence ivoirienne de presse de la Côte d’Ivoire ; Le Sahel (Niger) ; Le Soleil (Sénégal) seront représentés. Les lecteurs burkinabè, eux, sont attendus dans les locaux de Sidwaya pour découvrir les réalités du quotidien d’Etat à travers les journées portes ouvertes. Ils sont également attendus au forum (à la DGCOOP le 6 juin à 9h) pour enrichir les échanges. Toute chose qui permettra au « journal de tous les burkinabè » de mieux se porter. Car, même si Sidwaya se porte bien aujourd’hui, le directeur général et son équipe disent s’interdire de tomber dans l’auto-satisfaction. « Nous voulons que Sidwaya soit une sorte d’école dans la sous-région », soutient Rabankhi Abou Bakr Zida.

Moussa Diallo

Faso-tic.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette