Faso-tic




Accueil > Télécom > TELECEL FASO : Les travailleurs dénoncent des affectations arbitraires

TELECEL FASO : Les travailleurs dénoncent des affectations arbitraires

mardi 27 mai 2008

Les travailleurs de Telecel Faso ont déserté pour plus d’une heure leurs postes de travail dans l’après-midi de ce lundi 26 mai 2008. Les grilles du siège sont restées fermées et pour cause : "un mouvement d’humeur pour dénoncer deux affectations jugées arbitraires. Le directeur des ressources humaines, Omar Bonkoungou, et le directeur technique, Claude Millogo, ont été affectés respectivement responsable sécuritaire et conseiller technique auprès de l’administrateur judiciaire provisoire, Françoise Toé.


Il était 16h10 ce lundi 26 mai 2008 quand nous avons pu franchir la porte arrière du siège de Telecel Faso, pour nous enquérir des revendications des travailleurs debout dans la salle. Une assemblée générale y était prévue cet après-midi. Les récentes affectations les 15 et 23 mai 2008 du directeur des ressources humaines, Omar Bonkoungou, et du directeur technique, Claude Millogo, respectivement responsable sécuritaire et conseiller technique auprès de l’administrateur judiciaire provisoire de la société, Françoise Toé, ne sont pas du goût des travailleurs qui les jugent arbitraires.

Le coordinateur des délégués de Telecel Faso, Adolphe Sidibé, entouré de leaders, a rappelé l’historique de ce mouvement d’humeur consécutif à la non-satisfaction de la plate-forme revendicative déposée auprès de la direction générale en novembre 2007 et portant entre autres sur le paiement des heures supplémentaires aux agents. "L’administrateur judiciaire provisoire nous a fait comprendre qu’elle ne pouvait pas satisfaire nos revendications du fait de sa mission précise à la tête de la société", ont dit les délégués qui disent ne pas comprendre qu’elle ait pu donc prendre les décisions d’affectations incriminées. Des affectations qui portent, selon eux, un coup à l’organigramme de la société.

Les travailleurs disent avoir cherché à comprendre les motifs des affectations, mais en vain. Leur interlocutrice arguant seulement qu’il faut du sang neuf dans la société. C’est sur un ton assez dur que les uns et les autres se sont séparés après qu’un leader a demandé à tous de rester solidaires : "Rien n’arrivera à personne tant que nous resterons solidaires pour gagner la lutte..." Rendez-vous a été pris pour le vendredi 30 mai prochain pour le bilan autrement si la direction ne satisfait pas aux revendications dans les prochaines 72 heures, l’on prévoit une cessation de travail ce jour. Un appel a été lancé afin que la direction revienne sur sa décision et examine au plus tôt la plate-forme revendicative.

Interrogée dans son bureau après qu’elle a fait de multiples va-et-vient pour sommer les agents de regagner leurs postes, l’administrateur judiciaire provisoire, Françoise Toé, dit ne pas comprendre que des affectations suscitent pareil mécontentement : "Ecoutez, il s’agit d’affectations et non de sanctions. Toute personne qui a une mission doit se donner toutes les chances de la réussir. J’ai une mission judiciaire et s’il y a des gens qui traînent les pieds, il nous faut d’autres personnes. C’est une question d’efficacité." Elle dit être appelée à gérer la société "jusqu’à ce que les choses rentrent dans l’ordre", avant d’ajouter qu’elle a tout fait depuis son arrivée en janvier 2008 pour éviter qu’on lui mette des bâtons dans les roues. A propos du cahier des doléances , elle dit ne pas avoir les compétences pour les satisfaire.

Par Philippe BAMA

Le Pays

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette