Faso-tic




Accueil > Médias > CSC : Prudence aux promoteurs de télé au regard du passage au tout (...)

CSC : Prudence aux promoteurs de télé au regard du passage au tout numérique

lundi 11 juillet 2011

La 72ème session ordinaire du collège des conseillers du Conseil supérieur de la communication s’est tenue le mercredi 6 juillet 2011 sous la présidence de Madame Béatrice Damiba. Le Conseil a particulièrement recommandé aux promoteurs de télévision en instance de démarrage une prudence et une vigilance face aux échéances du passage de l’analogique au numérique.


La transition imminente vers la télévision numérique terrestre (TNT) induira l’acquisition d’équipements d’un autre type et engendrera des contraintes d’ordre technologique et juridique. Les conseillers se sont penchés sur cette question épineuse qui préoccupe l’instance de régulation et un certain nombre de promoteurs de télévision qui devront démarrer leurs chaînes.
Face à ces différents enjeux, le Conseil a recommandé une démarche de prudence aux promoteurs.

Au moment où le Burkina Faso entame la transition vers la TNT, l’Assemblée nationale s’apprête à exploiter la fréquence de radiodiffusion sonore qui lui avait été octroyée par le Conseil supérieur de la communication et à y adjoindre un volet télévisuel. Le collège des conseillers a décidé d’accompagner ces projets par des conseils avisés à l’institution.

Les conseillers ont ensuite fait le point des médias conventionnés le 4 décembre 2009 et qui devraient avoir démarré leurs émissions depuis le 4 juin 2011. Sur les vingt-deux (22) médias, six (6) ont pu démarrer leurs activités de radiodiffusion, seize (16) sont non fonctionnels et parmi eux douze (12) ont demandé et obtenu une prolongation du délai de démarrage accordé jusqu’au 4 décembre 2011, délai de rigueur.

En outre, le collège des conseillers s’est penché sur une requête de la radio Africa N°1 suite au retrait de sa fréquence mais elle devra au préalable s’acquitter de ses arriérées de dette avant un examen de sa requête.

Saisi par les radios Savane FM et Horizon FM ainsi que par la télévision Canal 3 pour des questions liées aux programmes ou au fonctionnement, le Conseil les a examinées et décidé des suites à leur donner.

Dans le cadre de la déconcentration de l’institution, il est prévu des représentations du CSC au niveau provincial. Le conseil a décidé de la mise en place d’un comité ad’ hoc pour se pencher sur la question.

Après l’examen d’autres dossiers relatifs à la régulation, le Conseil a écouté des comptes-rendus et des informations relatifs notamment à la présentation du Rapport public 2010 au Président du Faso, le 9 juin 2011, à la visite le 14 juin à DSK-Distribution, société de redistribution de bouquets, à une rencontre de travail avec le Ministre délégué chargé du Budget, M. François Didier Zoundi, le 21 juin au CSC, au séminaire régional de formation des professionnels des médias de l’Ouest, organisé les 16 et 17 juin à Bobo-Dioulasso, à la visite de l’exposition sur les journées bilan de l’action municipale de la commune de Ouagadougou le 22 juin et enfin à la communication de la présidente devant les membres du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP) sur « le rôle des médias dans le maintien et la consolidation de la paix », le 2 juillet 2011.

Enfin, au titre des informations diverses, la Présidente a fait le point de la relecture des textes régissant le secteur de l’information et de la communication au Burkina Faso. Le comité mis en place pour corriger et finaliser les avant-projets de lois, rédiger les textes d’application ainsi que le rapport de présentation et les exposés de motifs est en train de finaliser son travail.

Simon YAMEOGO
Chef du Bureau de Presse et de la Communication

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette