Faso-tic




Accueil > Médias > Evénements de Koudougou : Le Conseil Supérieur de la Communication exhorte (...)

Evénements de Koudougou : Le Conseil Supérieur de la Communication exhorte les médias à contribuer à l’apaisement des tensions sociales

mercredi 2 mars 2011

Les membres du collège des conseillers ont siégé en réunion extraordinaire lundi 28 février 2011, sur convocation de la présidente du Conseil supérieur de la communication, madame Béatrice Damiba qui venait de rentrer de mission.


Comme point principal de l’ordre du jour, les conseillers se sont penchés sur les événements de la semaine dernière, notamment le traitement de l’information lors des manifestations qui ont occasionné des pertes en vies humaines et d’énormes dégâts matériels à Koudougou et dans d’autres villes du pays.

Il a convenu que, si le rôle des médias est très important en temps ordinaire, il l’est davantage en période de trouble, voire de crise. Ceux-ci peuvent être en effet des vecteurs qui contribuent à apaiser les tensions sociales comme ils peuvent malheureusement se révéler être des agents qui exacerbent ces tensions.

Le Conseil a manifesté sa compassion pour les familles endeuillées et s’est félicité du déploiement des médias pour informer largement l’opinion sur ces événements malheureux. Cependant, il a déploré des manquements à certaines règles d’éthique et de déontologie du métier journalistique durant une période aussi délicate.

Tout en militant pour l’exercice total des libertés, dont celle de la presse en particulier, les conseillers ont réaffirmé la responsabilité sociale des acteurs des médias au service de la paix.

Toute la délicatesse de leur mission réside dans la mise en œuvre des quatre principes cardinaux de la profession qui sont : « dire sans nuire, montrer sans choquer, dénoncer sans condamner et témoigner sans agresser ».

A situation de crise, il faut une communication de crise fondée sur la vérité des faits, l’expression de la compassion, sans toutefois verser dans le sensationnel.

Pour finir, le Conseil s’est penché sur diverses questions, notamment de régulation courante et sur la vérification de la mise en œuvre des activités de son programme 2011 dont le prix spécial du FESPACO qu’il décernera pour la première fois à la présente édition.

Simon YAMEOGO,
Chef du Bureau de presse et de la communication

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette