Faso-tic




Accueil du site > Politiques > CSC : Bientôt de nouvelles lois sur l’information et la communication

CSC : Bientôt de nouvelles lois sur l’information et la communication

mercredi 8 juin 2011

La 71ème session ordinaire du collège des conseillers s’est tenue le mercredi 1er juin 2011 avec un ordre du jour relatif à des questions de régulation et à la vie de l’institution, notamment les avant-projets de lois sur l’information et la communication au Burkina Faso ainsi que la coopération.

Au titre des questions de régulation, le conseil a examiné le rapport de monitoring des médias du premier trimestre 2011. Le monitoring consiste en l’observation du contenu des médias audiovisuels et écrits suivant une grille de lecture basée sur les textes juridiques ainsi que sur les règles d’éthique et de déontologie. Il a eu pour centre d’intérêt :
-  l’observation du respect du principe de pluralisme et de l’équilibre de l’information vis-à-vis des partis, organisations politiques et de la société civile ;

-  le contrôle du respect de la loi, de l’éthique et de la déontologie en vue de répertorier les cas de manquements.

Au regard des manquements constatés et des rappels à l’ordre adressés à certains médias, le rapport a recommandé l’organisation d’une concertation du Conseil avec les directeurs de publication et les promoteurs de l’audiovisuel. Il s’agira d’échanger avec les organes de presse sur la nécessité de mettre en œuvre l’autorégulation, ce qui contribuera à réduire les interpellations de l’instance de régulation. Le Conseil a décidé de la publication de la synthèse du document dans la presse pour une plus large information du public.

Le collège des conseillers a eu à adopter un Arrêté portant définition des conditions d’attribution et modalités d’exploitation des fréquences de radiodiffusion sonore et télévisuelle au profit des personnes morales de droit public.

Le Conseil a également approuvé quelques demandes de prorogation de délai de démarrage, adressées par les radios Iqra, El Béthel et la télévision AL Houda, conformément à l’article 9 de la convention signée avec elles en 2009 qui permet d’accorder une prorogation de six mois à l’issue de laquelle le conseil se réserve le droit de procéder au retrait desdites fréquences.

Face au traitement souvent peu professionnel et non équilibré de l’information sur la situation nationale par les médias internationaux, le conseil a décidé d’attirer l’attention de ces médias sur le devoir d’objectivité et d’honnêteté dans le métier d’informer.

Le Conseil s’est ensuite penché sur la revue à mi-parcours du programme d’activités 2011 du CSC. Si la plupart des activités principales du programme ont été réalisées, d’autres devraient être mieux précisées et redimensionnées en fonction de la situation nationale et des ressources, telles que les missions et voyages d’études à l’extérieur.

Le point a été fait sur la suite donnée à l’atelier de validation des textes régissant le secteur de la communication au Burkina Faso tenu du 10 au 11 mai 2011, avant leur envoi au gouvernement pour acheminement à l’Assemblée nationale.

Cette 71e session s’est aussi penchée sur le fonctionnement et le renouvellement des présidents des quatre commissions spécialisées du collège. A l’unanimité, le Conseil a décidé de reconduire les anciens présidents qui sont ainsi maintenus tous à leur poste, pour la troisième année consécutive. Au titre des comptes rendus :
- la signature de conventions avec sept médias audiovisuels intervenue le 25 mai 2011 ;
- l’audience accordée le 20 mai 2011 au Ministre d’Etat, Ministre chargé des Relations avec le Parlement et des Réformes politiques Bongnessan Arsène Yé ;
- la participation du CSC au panel sur les dix (10) ans de L’Evénement et à la table ronde des acteurs sur le code de l’information organisée au Burkina Faso par Media Foundation West Africa (MFWA), à la suite de l’atelier du CSC des 10 et 11 mai 2011 sur les mêmes sujets.

Enfin au titre des informations, le Conseil a pris connaissance des préparatifs du séminaire régional de formation des professionnels des médias de l’Ouest du Burkina sur les principes fondamentaux du journalisme à Bobo-Dioulasso du 16 au 17 juin 2011, à l’initiative de la Délégation régionale du CSC, en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique. Les conseillers ont échangé sur diverses questions d’actualité avant de se quitter à 13 heures.

Simon YAMEOGO
Chef du Bureau de Presse et de la Communication

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Journée de réflexions sur l’Economie Numérique le 1er mars 2012 de 08h à 14H30 à l’Amphi B de l’Université de Ouagadougou
Salon UEMOA NETCOM 12 : Capitaliser les expériences et partager les connaissances autour d’une plateforme sous-régionale sur les TIC
28 octobre : Forum sur la Télévision nationale du Burkina
26-28 octobre : Conférence Africaine sur la Régulation et l’Economie des Télécommunications (CARET)


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette