Accueil > Services
Services

  • Monnaie et paiements électroniques : les solutions INOVA

    , le 21e siècle est sans conteste celui des technologies de l’information et de la communication. Des « tic » qui se veulent plus accessibles au citoyen, lui permettant ainsi de gagner en temps, en efficacité, tout en réduisant les coûts d’accès aux services proposés. C’est là le pari d’INOVA, une société de droit burkinabè, spécialisée dans la monnaie électronique.
    Le taux de bancarisation en Afrique est l’un des plus faibles au monde. Moins de 7% selon les chiffres officiels. Dans la zone UEMOA, il se (...)

  • Pascal Vokouma, Directeur Général de Connecteo : « Nous voulons que l’Internet soit disponible pour tout le monde »

    L’accès à Internet, la transmission de données ou encore le rapprochement de leur site éloigné, voilà un problème qui se posait avec acuité aux entreprises au Burkina. Mais depuis 2003, ce couac est en passe de devenir un vieux souvenir.
    En plus de la nationale des télécommnications, une autre société est sur le marché. Connecteo, la première société privée dans le domaine des télécommunications entend se positionner comme un opérateur de référence pour accompagner le développement du Burkina dans le domaine (...)

  • TIC : Des technologies "blaguer-tuer"

    Le téléphone cellulaire, l’Internet et les cartes automatiques de banque peinent à trouver pleinement leur place dans le progrès du Burkina Faso et le bien-être de ses populations. Soit ces technologies de l’information et de la communication (TIC) demeurent un luxe à cause de leurs coûts d’achat ou d’exploitation, soit elles s’entourent de caprices dénuant leurs caractères de fiabilité et de rapidité. Pourtant, elles sont si avancées dans la plupart des pays de la planète qu’elles se sont aujourd’hui (...)

  • Petites annonces auto sur le Net : Gare à l’arnaque

    Vendre ou acheter un véhicule d’occasion via internet est aujourd’hui devenu un jeu d’enfant. Mais il s’agit bien d’une affaire d’adulte malheureusement et les cas d’escroqueries ont considérablement augmenté ces derniers mois. Voici quelques " règles " à bien respecter afin d’éviter le mieux possible les arnaques du web.
    A éviter de toute urgence : les " dons de véhicule ". Ne soyez pas naïfs ni attendris par d’éventuelles annonces (exemple : l’annonce d’un soi disant veuf ou malade…), les dons de (...)

  • Informatique : Comment prévenir les risques

    “Une explosion des systèmes d’information informatisées“, c’est ce à quoi l’on assiste aujourd’hui au Burkina Faso. Voici le contexte général qui justifie l’organisation du séminaire qui s’est ouvert sous le coup de 9h ce lundi 28 septembre à Ouagadougou. Objectif, former les acteurs du secteur pour une meilleure protection des données informatiques.
    Militaires, policiers et gendarmes, agents de banque et d’assurance, ils étaient une bonne quarantaine de participants, venus profiter de l’expérience de (...)

  • PUBLICITE AU BURKINA FASO : Un secteur à la recherche de ses marques

    Dans l’écrit ci-dessous, Evariste Bationo, journaliste au Conseil supérieur de la communication, jette un regard critique sur le monde de la publicité au Burkina. Par ailleurs, il fait de propositions à l’association Publicitaires associés, pour une "perspective porteuse pour tous et pour chacun".
    Les 23 et 24 mai 2007, les publicitaires burkinabè se sont réunis sur initiative conjointe du Ministère de l’information, du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) en accord avec l’association « (...)

  • Professionnels des TIC : Un nouveau réseau est né

    Les acteurs des TIC au Burkina se sont retrouvés ce jeudi 05 Février à la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Artisanat de Ouagadougou, pour la mise en place de leur nouveau réseau. L’initiative de cette nouvelle structure vient des membres démissionnaires du bureau de la GPTIC, qui est l’ancienne organisation du secteur, morte du fait de mauvais fonctionnement. Réseau des Professionnels des Technologies de l’Information et de la Communication (RPTIC), c’est la dénomination de ce nouveau cadre de (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40