Faso-tic




Accueil > Médias > Ouaga FM : Une radio célèbre pour ses émissions engagées

Ouaga FM : Une radio célèbre pour ses émissions engagées

jeudi 18 février 2010

Une décennie après la libéralisation de la presse, plusieurs radios sont encore à la recherche de leurs marques. D’autres par contre ont pris une longueur d’avance grâce à la spécificité de leurs émissions et la maîtrise de leur auditoire. Ouaga FM qui se distingue par son engagement fait partie du second groupe et veut encore innover pour ne pas être en marge de la marche du monde.


Le samedi 2 octobre 1999, “la radio leader“ émet ses premiers sons. Ouaga FM « aventure ambitieuse » d’un publicitaire, Joachim Baky, qui voulait doter la capitale d’une radio de proximité, d’une radio citoyenne et professionnelle, qui participerait à la construction du Burkina Faso. Ouaga FM entame sa 11e année d’existence. A l’occasion de ses dix ans, les premiers responsables avaient observé une halte pour évaluer le chemin parcouru et se fixer de nouvelles perspectives. Elle touche environ trois millions d’auditeurs en même temps grâce à l’agrandissement du rayon d’émission de la radio à Bobo-Dioulasso où elle émet en direct et en simultané à partir de sa station de Ouagadougou. C’est d’ailleurs la seule radio FM qu’autant d’auditeurs peuvent écouter en même temps au Burkina.

La deuxième radio la plus écoutée à Ouagadougou selon l’étude d’audimat commanditée par le Centre national de presse Norbert-Zongo est une autre fierté pour le promoteur et ses collaborateurs. Ouaga FM est surtout écoutée pour ses émissions engagées comme "Zion vibes", "Roots rock reggae", "Les grandes questions", "Affairage". Des émissions qui ont valu des menaces de mort au directeur des programmes, Sam’s K. le Jah et des interpellations du Conseil supérieur de la communication.

Mais un fait vient faire oublier ces moments pénibles : la participation du Premier ministre Tertius Zongo, à l’émission "Affairage". Ce qui est une marque de reconnaissance qui réconforte les dirigeants de la radio. « Pour la première fois dans l’histoire du Burkina, un Premier ministre a accepté de faire une émission en direct sur une radio privée, et c’est notre radio qui a été choisie, le 23 juin dernier, pour l’émission Affairage », se souvient encore Zakaridja Gnienhoun, manifestement satisfait de ce geste posé par Tertius Zongo.

Ces expériences permettent d’entamer un autre virage. La radio envisage, en effet, de couvrir d’autres villes du Burkina, et d’investir le net, ce qui permettra à la diaspora du Burkina de suivre, en temps réel, l’évolution de l’actualité de leur pays. Ouaga FM est déjà vieille de onze ans mais les défis n’ont pas véritablement changé. Elle cherche toujours à se positionner comme la première radio FM du Burkina dans la qualité de ses émissions et des informations qu’elle diffuse.

Moussa Diallo
Faso-tic.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette