Faso-tic




Accueil > Médias > Télévisions : TV Maria lance sa grille de programmes

Télévisions : TV Maria lance sa grille de programmes

mardi 15 décembre 2009

L’archidiocèse de Ouagadougou et la direction de la télévision catholique TV Maria, ont procédé, mardi 8 décembre 2009, au lancement officiel de la grille des programmes de cette télévision. La cérémonie était patronnée par Béatrice Damiba, présidente du Conseil supérieur de la communication.


Après la bénédiction des locaux et des équipements de TV Maria le 15 août dernier, le lancement officiel de la grille des programmes à l’occasion de la fête de l’Immaculée conception, le 8 décembre dernier, consacre désormais le démarrage effectif des activités de cette nouvelle chaîne dans le paysage audiovisuel du Burkina Faso.

La cérémonie, sobre, a été précédée d’une prière inaugurale dite par l’abbé Noël Zongo, conformément à la doctrine de l’Eglise catholique. Dans son mot de bienvenue, sœur Rachel Zongo, directrice de TV Maria, a expliqué le contenu des programmes qui entendent promouvoir les valeurs humaines et chrétiennes dans le but d’informer, éduquer et divertir son public.

"Cette étape de la mise en place définitive et du démarrage officiel des activités de la télévision catholique constitue un moment très significatif, un moment d’action de grâce, de joie" a souligné la Sœur directrice.

Au nom du père archevêque, Mgr Philippe Ouédraogo représenté par son prédécesseur Untaani Jean Marie Mgr Compaoré, elle a salué la présence de Béatrice Damiba, présidente du CSC, de Philippe Savadogo, ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, les confrères directeurs d’organes de presse et tous les acteurs œuvrant dans le monde de la communication ici au Burkina et ailleurs.

Le président du comité ad-hoc de TV Maria, Jean Marie Sawadogo, à qui il est revenu l’honneur de présenter les programmes de la télévision catholique dans leurs grandes lignes, à travers leurs orientations et les contenus véhiculés, les types d’émissions qui seront diffusées, a apprécié l’importance de la tâche qui lui a été confiée. Il a évoqué certains fondements de TV Maria et rappelé les valeurs qu’elle défend et sur lesquelles elle s’appuie en vue de la réalisation de ses objectifs.

Il a aussi rappelé les missions de cette télévision qui consistent essentiellement à diffuser l’information juste sur la vie de l’Eglise comme sur les événements survenant dans le monde, la formation morale, spirituelle et humaine, la création d’un espace de réflexion et d’échanges sur les divers expériences humaines, en matière de culture de la paix, de la solidarité et de respect dans les différences comme définis par la ligne éditoriale.

"TV Maria se veut être une télévision qui informe et qui transmet le message de la Bonne nouvelle de Jésus Christ aux fidèles chrétiens et à tous. Elle entend être un outil d’éducation et de formation aux valeurs humaines et chrétiennes. Elle s’attache à promouvoir les valeurs culturelles et la diversité culturelle pour une cohésion sociale, favoriser la solidarité et le développement intégral des personnes, à lutter contre la pauvreté, promouvoir la justice et le dialogue", a-t-il rassuré.

La nouvelle grille des programmes dont la diffusion se déroule, dans la soirée, de 17 heures à 23 heures procède d’une volonté de tenir compte de certaines réalités qui obligent à avoir des ambitions mesurées au départ et au regard de la modestie des moyens, toujours selon le président du comité ad hoc. Un programme réduit totalisant 6 heures par jour

Ces programmes regroupés en quatre catégories sont composés d’un programme d’émissions purement religieuses, au contenu spécifiquement chrétien catholique, d’un programme avec des émissions sur des thèmes généraux, ouverts à toute la réalité du monde, d’un programme avec des émissions mixtes qui sont au carrefour du religieux et du général, et d’un programme ouvert aux questions de développement.

Cette grille comporte plusieurs types d’émissions avec entre autres, des émissions d’informations religieuses et générales, des émissions d’enseignement religieux et de formation, des émissions spirituelles et d’activités confessionnelles, des émissions culturelles et de spectacles vivants, des programmes musicaux sacrés et profanes, des émissions éducatives et de divertissement pour enfants, des émissions de développement socio-économique, des émissions sur des questions féminines des émissions d’éducation à la vie de la jeunesse et des émissions de débats.

La grille qui est très diversifiée propose également des documentaires, des informations, des magazines, de la musique de chorales, musique sacrée et profane, en direct au plateau et des cérémonies religieuses. Elle prévoit aussi la diffusion de différents magazines consacrés à la santé, à la culture, à l’emploi, à la littérature... TV Maria comporte, dans le court terme, transmettre en direct de la cathédrale de Ouagadougou, les messes du samedi soir et du dimanche, dès que certaines dispositions techniques et leurs mesures d’accompagnement seront résolues.

Elle ambitionne d’assurer à terme, un minimum de 60% de productions-maison et de nombreux programmes d’origines diverses provenant d’autres pays à travers le monde pour contribuer au renforcement de ses programmes. La télévision a jeté les bases d’un partenariat avec d’autres chaînes catholiques étrangères en Thaïlande, en France, en Italie notamment (Eurovews et la Télévision vaticane).

Pour le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo, TV maria est un petit frère ou une petite sœur qui vient consolider et agrandir le paysage audiovisuel du Burkina. "Notre paysage audiovisuel vient de s’agrandir d’une nouvelle presse qui va apporter une plus-value. C’est un exemple que nous devons saluer", a-t-il dit. A la suite du ministre Filippe Savadogo, l’archevêque émérite de Ouagadougou, Monseigneur Jean Marie Untaani Compaoré a salué le démarrage effectif des activités de TV Maria avec le lancement de la grille des programmes présentée comme une victoire certes, malgré quelques difficultés d’ordre matériel et technique.

"Je chante la victoire de Dieu, incinérateur et auteur de tout bien et de toute entreprise utile à la promotion de l’homme" a-t-il souligné. Quant à la présidente du Conseil supérieur de la communication, patronne de la cérémonie, Béatrice Damiba, elle a apprécié le contenu de la grille qui a été soumise au conseil, et présentée par le président du comité ad hoc.

Elle a invité la Sœur directrice et l’ensemble des travailleurs de la chaîne à veiller au respect de cette grille et des dispositions conventionnelles qui lient TV Maria au Conseil supérieur de la communication, tout en rappelant les dispositions des articles 11, 12, 13 et 16 contenus dans le cahier des charges. Elle les a enfin exhortés à faire toujours preuve de professionnalisme dans la conduite des émissions et dans la réalisation des différentes productions.

"C’est à ce prix, au prix de la qualité que cette télévision naissante se créera une place au sein de la famille de l’audiovisuel du Burkina" a-t-elle insisté. Le dernier acte de cette cérémonie a été consacré à la visite guidée des locaux et des installations.

Privat OUEDRAOGO

Sidwaya

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette