Accueil > Actualités > Médias et espace public : Koffi Amétépé décortique « Habermas et la question du (...)

Médias et espace public : Koffi Amétépé décortique « Habermas et la question du pouvoir des médias »

mardi 10 novembre 2009

Koffi Amétépé, journaliste au Journal du jeudi, a soutenu le samedi 7 novembre 2009 à l’Université de Ouagadougou son mémoire de DEA en philosophie sur le thème : « Habermas et la question du pouvoir des médias ».


17 sur 20, mention "très bien". C’est la note obtenue par le journaliste du Journal du jeudi (JJ), Koffi Amétépé, le 7 novembre dernier après la soutenance de son mémoire pour l’obtention du Diplôme d’études approfondies (DEA) en philosophie. Avec cette note, M. Amétépé vient de franchir une étape dans le cadre de la préparation du doctorat. A travers le thème « Habermas et la question du pouvoir des médias », l’étudiant est arrivé à situer , en s’appuyant sur la notion de publicité développée par Emmanuel Kant et du pouvoir des médias vu par le philosophe et sociologue allemand Jürgen Habermas, la place et le rôle de la presse, ce qu’il a appelé « sa vocation originelle » dans l’édification de la démocratie délibérative. Pour Habermas, le rôle traditionnel dévolu aux médias (radio, presse écrite, télévision) c’est d’être « les mandataires d’un public éclairé dont ils présupposent, attendent et renforcent à la fois la volonté d’apprendre et la capacité critique ».

Aussi, les citoyens doivent-ils accéder à l’espace public avec les mêmes chances et les mêmes droits. Lorsque les discussions publiques passent sous la coupe du capital, on assiste à l’invasion de la publicité séductrice et partant de la manipulation du peuple par une minorité qui détient les moyens de production des médias. C’est en substance ce qui ressort de l’étude. La perversion du rôle des médias, la problématique de la cohabitation entre information et publicité, la pratique du journalisme d’affaires au détriment du journalisme critique et littéraire, les médias et les pouvoirs, le journalisme et la philosophie...sont également des thématiques abordées dans le mémoire.

Le jury, composé du Pr Hamadé Badini (président), du Pr Mahamadé Savadogo (directeur du mémoire) et du Dr Cyrille Semdé (rapporteur), après avoir apprécié la forme et le fond du document, a souligné l’intérêt et la pertinence du sujet. Il a félicité et encouragé M. Amétépé à poursuivre et à approfondir la réflexion dans le cadre de la thèse.

Lassané YAMEOGO (Collaborateur)

Sidwaya