Faso-tic




Accueil > Médias > Jubilé d’or de Radio Burkina : Nouvelle ère, nouvelles ambitions

Jubilé d’or de Radio Burkina : Nouvelle ère, nouvelles ambitions

mardi 27 octobre 2009

« Ici Ouagadougou, radiodiffusion de Haute-Volta », ce fut la première annonce diffusée sur les ondes hertziennes africaines, le 25 octobre 1959 à 19h précises depuis le rez-de-chaussée de l’immeuble de l’éducation nationale abritant actuellement le ministère de l’Economie et des Finances (MEF). Ainsi naissait, il y a 50 ans, la Radio Haute-Volta, devenue Radio Burkina.


C’est donc tout naturellement que la cérémonie marquant le jubilé d’or de ladite station à l’occasion de la 4e rentrée de Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB), le dimanche 25 octobre 2009, a été haute en couleur et en symboles des années 60. En effet, dans le jardin de la radio, la tendance de la mise en scène était aux tenues, aux coiffures et aux engins de l’époque des indépendances. Le discours d’ouverture de la radio, prononcé par le président de la République de l’époque, Feu Maurice Yaméogo, a d’ailleurs été diffusé au cours de la cérémonie. A cela s’ajoute le tapis rouge qui, encadré par des cavalières et cavaliers, s’étalait depuis l’entrée principale jusqu’à la tribune officielle où ont pris place de nombreuses personnalités.

Le 23e directeur de « la grande dame », comme on surnomme Radio Burkina, Ouezzin Louis Oulon, a ensuite pris la parole pour rendre hommage à tous ceux qui ont écrit les 50 ans d’histoire de la chaîne et qui ont œuvré durant un demi-siècle au développement de la station. Pour lui, avec ce jubilé d’or, la station qu’il dirige entre dans une nouvelle ère avec de nouvelles ambitions parmi lesquelles la numérisation de son système de collecte et de traitement de l’information, la création de son site web et le développement de programmes de qualité répondant aux attentes de son public. Comme tous ceux de sa génération, le parrain de la rentrée RTB, le MEF, Lucien Marie Noël Bembamba, a vu son enfance bercée par les émissions de cette radio.

Aussi celui-là même qui a son département ministériel dans les locaux qui ont vu naître la Radio nationale a-t-il tenu à saluer cette marque de considération inestimable à son endroit qu’est son choix comme parrain. Il a exhorté le personnel de la RTB à relever les défis auxquels ils devront faire face, avec notamment l’abandon de l’utilisation du matériel analogique prévue pour fin 2015. A cet effet, Lucien Marie Noël Bembamba a annoncé l’acquisition par le gouvernement de matériel de tournage pour le compte de la télévision et de matériel audio numérique pour la radio pour une valeur totale de plus de 66 millions de F CFA.
Instants de souvenirs quand Sami Rama, Floby et Wendy ont repris le fameux hymne de la radio, « Né yi beogo », une composition de Thomas Tiendrébéogo interprétée par Echo Volta. A tel point que les premiers mots de cette chanson ont été entonné par le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo, au début de son allocution.

Il a également rendu un hommage aux pionniers, notamment ceux disparus. A l’écouter, « la radio a de beaux jours devant elle, et l’image associée au son devrait permettre une mosaïque de créations qui vont contribuer au développement du Burkina Faso ». Jumeau de Radio Burkina pour être né un jour après cette dernière, le directeur général (DG) de la RTB, Yacouba Traoré, lui, a eu droit à un « Happy Birthday » spécial. Bien avant, accompagné de la présidente du comité d’organisation, exclusivement féminin cette année, Batouré Lamizana ; et des directeurs de la Radio, Ouezzin Louis Oulon, et de la Télévision, Pascal Y. Thiombiano, il a procédé à la coupure du gâteau d’anniversaire de la radio. La cérémonie a pris fin avec le lancement du site web de Radio Burkina, www.radio.bf .

Sanou Hyacinthe

Par : lobservateur

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette