Faso-tic




Accueil > Actualités > Protection des données personnelles des patients : La CIL forme les (...)

Protection des données personnelles des patients : La CIL forme les travailleurs des laboratoires d’analyses médicales

vendredi 29 juillet 2016


La commission de l’informatique et des libertés (CIL) a organisé ce jeudi 28 juillet 2016 à Ouagadougou, un séminaire de sensibilisation au profit des responsables et des personnels de laboratoires d’analyses médicales sous le thème « La protection des données personnelles et de la vie privée des patients à l’ère du numérique ». Au cours de ce séminaire, les participants auront droit à plusieurs communications relatives au thème.

« L’exploitation croissante des technologies de l’information et de la communication dans le secteur de la santé n’est pas sans conséquences néfastes sur la vie privée et plus particulièrement lors de la manipulation des informations médicales des clients », souligne le Colonel-major Mamadi Aouba, représentant de la présidente de la commission de l’informatique et des libertés.

C’est donc pour informer, sensibiliser et permettre aux responsables et personnels de laboratoires d’analyses médicales de mieux appréhender les enjeux de la protection des données personnelles qu’a été initié ce séminaire.

Comme l’explique le Colonel-major Aouba, dans le domaine de la santé, les nouvelles technologies peuvent être utilisées pour des échanges entres spécialistes sur des échantillons. Il estime que ces échantillons peuvent subir des transformations lors de leur transmission par les réseaux, toute chose qui peut fausser les résultats, d’où l’importance de ce séminaire au profit des laboratoires d’analyses médicales.

Au cours de ce séminaire, les participants auront droit à cinq communications en lien avec le thème.

Ils seront formés et sensibilisés sur les dispositions de la loi n°010-2004/AN du 20 avril 2004 portant protection des données à caractère personnel au Burkina Faso ; les enjeux liés aux traitements non sécurisés des données de santé et sur l’utilisation d’internet, des réseaux sociaux et des téléphones portables. Ils auront également droit à des conseils pratiques pour la sauvegarde des données personnelles et de la vie privée.

Les participants, eux, se disent convaincus de la pertinence du thème, car la déontologie et l’éthique de leur métier leur imposent la protection des données personnelles de leurs patients. Cependant, ils ne maîtrisent pas toujours l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

« Je suis sûr qu’à l’issue de ce séminaire, les responsables de laboratoires ainsi que leurs personnels retrouveront certains aspects de la réglementation nationale sur les laboratoires, notamment en ce qui concerne la gestions des données au niveau des laboratoires. On a un guide de bonne exécution des analyses dont une partie traite de la protection des données de nos patients. Je pense que dans le cadre de cette loi sur la liberté et la protection des données sensibles, les laboratoires trouveront leur compte et verront comment améliorer leurs systèmes et les politiques mises en œuvre au sein de leurs laboratoires pour garantir la sécurité et la confidentialité des données que les patients leur fournissent. », confie le Dr Abdoulaye Nikiéma, directeur des laboratoires au ministère de la santé.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette