Faso-tic




Accueil du site > Services > Technologies : Microsoft veut racheter LinkedIn

Technologies : Microsoft veut racheter LinkedIn

mercredi 15 juin 2016


Dans le monde de la technologie, c’est l’une des plus grosses acquisitions. Après avoir racheté Skype pour 8.5 milliards de dollars en 2011, le géant Microsoft a annoncé, lundi 13 mai, être « en négociations exclusives » pour le rachat du réseau social professionnel LinkedIn pour la bagatelle de 26,2 milliards de dollars.

LinkedIn, c’est 433 millions de membres issus de près de 200 secteurs d’activités. C’est la star des réseaux sociaux pour professionnels et elle permet aux utilisateurs de gérer et de soigner leur image en ligne. Elle intéresse aujourd’hui Satya Nadella, PDG de Microsoft, qui veut l’absorber au prix de 26,2 milliards de dollars. C’est énorme. Mais dans un entretien accordé ce mardi à Business Insider, le successeur de Steve Ballmer a expliqué que Microsoft se pose trois questions lorsqu’il envisage une acquisition :

• Le rachat aidera-t-il le groupe à élargir son marché ? • Permettra-t-il « d’atteindre de nouveaux espaces technologies qui renforceront l’engagement des utilisateurs ? » • Est-ce un positionnement que Microsoft pourra faire sien et « qui pourra devenir un élément de différenciation unique » ?

Selon Satya Nadella, LinkedIn remplit toutes ces conditions et est un atout précieux en soi. Il a également déclaré, selon le Journal du net, que cette opération de rachat aidera « à mieux nous différencier en termes d’outil de CRM grâce au social selling. Cela nous aidera à étendre Dynamics [la suite de CRM de Microsoft] à de nouveaux domaines comme la gestion du capital humain, à la fois sur le recrutement, l’apprentissage et la gestion de talents ». A l’en croire, cette acquisition pourrait aussi aider Microsoft à cibler « les commerciaux, les chasseurs de têtes et cabinets de recrutement ainsi que les professionnels du marketing en quête de cible marketing B2B »

Selon le site usine-digitale.fr , l’absorption de LinkedIn présente plusieurs intérêts pour Microsoft. Bing, en particulier, pourrait bénéficier de ce rachat en devenant le moteur de recherche le plus pertinent pour les profils professionnels. La division publicitaire de Microsoft sera également bien servie par ce rapprochement, grâce à la possibilité de se nourrir des données issues du réseau social.

Microsoft s’engage à payer 196 dollars par action LinkedIn, coté à la Bourse de New York. Cela représente selon les experts, un bonus de 49,5% par rapport au cours de l’action vendredi dernier. L’opération devrait être finalisée avant fin 2016 mais le deal prévoit que le réseau social garde sa marque, son indépendance ainsi que Jeff Weiner au poste de CEO (Chief executive officer). Même si l’indépendance est promise, certains utilisateurs craignent que les données basculent chez Microsoft avec un traitement marketing plus poussé.

Rassemblés par Herman Frédéric Bassolé Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette