Faso-tic




Accueil > Actualités > Après un sit-in de trois jours, les professionnels des TIC annoncent une (...)

Après un sit-in de trois jours, les professionnels des TIC annoncent une grève de 48 heures

samedi 28 mai 2016


Le Syndicat national des professionnels des TIC (SYNPTIC) ont encore observé un sit-in du 25 au 27mai 2016. Seulement, un mois après le dernier sit-in. Il réclame ainsi la satisfaction de sa plateforme revendicative. Mais surtout proteste contre le silence assourdissant du gouvernement face à ses revendications.Le secrétaire général de leur ministère du développement de l’économie numérique et des postes assure que les ministères concernés sont en train de travailler pour faire des propositions au gouvernement. Qu’à cela ne tienne, les manifestants menacent de durcir la lutte et annoncent une grève de 48 heures dès le 09 juin.

« Les 25 et 26 avril, nous avions tenu un sit-in pour protester contre le silence du MDENP. Les autorités se sont pressé pour dire que le 27, il devrait rencontrer le MEF et le ministère de la fonction publique pour décortiquer le problème. Ils ont même dit que c’est sur instruction du Président du Faso. Et un mois après, toujours rien. Notre sit-in du 25 au 27 mai, c’est pour revenir sur le problème que nous avions posé à savoir la suppression d’indemnité spéciale d’informaticien, le reclassement des ingénieurs de travaux informatiques en A2 et la question de la grille indemnitaire que nous demandons pour l’ensemble des informaticiens du Burkina Faso », a expliquéSalfoIlboudo, secrétaire général du SYNPTIC.

Au niveau des premiers responsables du ministère du développement de l’économie numérique, on demande de la patience, tout en assurant que l’on travaille pour présenter des propositions concrètes au gouvernement qui en prendra la décision finale.

« Le traitement d’un tel dossier demande un certain temps. C’est pour cette raison que nous nous donnons le temps d’examiner point par point les différents éléments de la revendication afin de pouvoir soumettre au gouvernement les analyses techniques autour de ce dossier et permettre ainsi une prise de décision finale qui est du ressort du gouvernement. En tant que techniciens, on a été mandaté aussi bien par le ministère du développement numérique, du ministère en charge des finances que du ministère en charge de la fonction publique.

Nous avons observé un temps de flottement non pas par inactivité mais le temps de mobiliser les représentants des trois ministères concernés afin qu’on puisse commencer les réunions. Ce qui a commencé et un certain nombre de points fait déjà l’objet d’examen et nous entendons poursuivre pour examiner les autres points restants de la plateforme », a précisé pour sa part Casimir Kaboré, le Secrétaire général du MDENP.

« On souhaiterait de leur part, une certaine patience pour avoir une tranquillité dans le cadre du travail qui nous a été confié afin qu’on puisse véritablement en finir avec ce point », a-t-il poursuivi.

Il précise que les points déjà examinés sont : la question de l’indemnité (élément clé de la plateforme) ; la question du reversement de l’ensemble des informaticiens au niveau du ministère en charge de l’économie numérique ; la question relative au reclassement des informaticiens dans différentes catégories au niveau de l’administration.

Mais, n’étant pas encore au stade des négociations, les membres du SYNPTIC n’ont pas été directement conviés aux échanges. Mais, « des informaticiens sont dans le groupe qui a été constitué pour nous permettre de cerner au mieux les problèmes posés », a assuré Casimir Kaboré.

Malgré ces assurances du secrétaire général du ministère en charge des TIC, les manifestants ne semblent pas convaincus. C’est pourquoi, ils ont déjà annoncé une grève de 48 heures (09 au 10 juin) au sortir de ce sit-in. Et invitent les professionnels des TIC à rester mobiliser.
Pire, le SYNPTIC appelle ses militants à boycotter la Semaine nationale des TIC (SNI) qui se tiendra du 30 mai au 04 juin prochain.

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette