Faso-tic




Accueil > Services > PUBCELL BURKINA : L’opérateur digital qui fait gagner de l’argent à ses (...)

PUBCELL BURKINA : L’opérateur digital qui fait gagner de l’argent à ses abonnés

mercredi 25 mai 2016


En adhérant à PUBCELL, les Burkinabè pourront améliorer leur manière de communiquer, de vendre et d’acheter. PUBCELL Burkina est un opérateur digital, permettant aux annonceurs de faire la promotion de leurs marques sur le téléphone mobile des abonnés et en payant à ces derniers, des redevances publicitaires liées à la location de leurs espaces privés .La cérémonie de lancement de cette plateforme d’e-commerce, qui ambitionne d’être le premier réseau social de téléphonie mobile, a eu lieu le vendredi 20 mai 2016 à Ouagadougou.

En proposant la plateforme www.pubcell.net, son concepteur Patrice Diaho, compte apporter un ouf de soulagement aux Burkinabè. Ainsi, PUBCELL permettra à toute personne qui possède un téléphone portable, de lutter contre la cherté de la vie. « Il s’agit de proposer une solution concrète qui va permettre à l’ensemble des commerces d’être optimisés sur notre plateforme par le biais de la publicité rémunérée. Nous avons une capacité à mettre en place un dispositif de partage de revenus. Pour nous, c’est l’opportunité de pouvoir, grâce aux achats et à la publicité que nous recevons, de pouvoir redistribuer une partie des revenus à l’ensemble des utilisateurs sans distinctions » a expliqué Patrice Diaho.

Des bénéfices pour les consommateurs, c’est bien l’objectif de cette plateforme qui se propose d’amener certains commerces à s’aligner sur les prix. « Quand nous allons pouvoir digitaliser l’offre et la demande, ce sera un bénéfice pour le consommateur. En un clic, le consommateur pourra comparer les prix, jouer sur les prix, et c’est ce qui va amener les commerces à s’aligner » a dit Patrice Diaho.

Puis, le concepteur de la startup, master franchise de PUBCELL Holding, installée en Côte -d’Ivoire depuis plus d’une année, précise que sa plateforme a bien une particularité. Transformer le mobile en un support publicitaire mais aussi, aller vers une économie de plus en plus verte.

Pour Daniel Zongo, le Directeur général de PUBCELL BURKINA, il est plutôt question de concept « zéro papier publicitaire ». « Les annonceurs pourront toucher leur public cible, mais aussi, participer directement à l’épanouissement socio-économique de la population et promouvoir le développement durable par une réduction de l’usage du papier à des fins publicitaires » a-t-il signifié.

A cet effet, le responsable de PUBCELL Burkina soutient que les consommateurs ne seront pas assaillis par une publicité indésirable. Selon lui, la publicité sera une publicité souhaitée et contrôlée. « Je puis vous assurer, aucune entreprise ne va envoyer une publicité à quelqu’un, si cette entreprise ne juge pas que vous êtes vraiment sa cible ». Puis, il poursuit : « Contrairement à ce que vous avez connu de par le passé, pour les publicités que vous recevez à partir du réseau de votre opérateur, celles-ci relèvent généralement de leurs technologies, ils ne payent pas. Mais là, l’annonceur va payer le fait d’exploiter votre téléphone ».

En plus de la publicité « indésirable », PUBCELL a pris des mesures pour lutter contre la cybercriminalité. « Nous avons donné la possibilité aux uns et aux autres de pouvoir créer leurs comptes à partir d’un numéro de téléphone. Chaque numéro de téléphone étant identifié chez un opérateur, nous avons mis en place un dispositif qui nous permet d’avoir une signature numérique », a noté le concepteur de la plateforme, Patrice Diaho.

Ainsi, cette signature numérique permettra d’envoyer les paramètres de l’abonné sur son téléphone. « Dès qu’il y a une action de cybercriminel, nous serons capables de pouvoir remonter la filière et de savoir exactement, d’où viennent les différentes failles » a-t-il renchéri.

Bien sûr, il n’y a pas de risque zéro en matière de sécurité, mais PUBCELL BURKINA dit vouloir relever le défi de la cybercriminalité. Convaincu du bénéfice de PUBCELL, son directeur général, Daniel Zongo, invite les Burkinabè à s’inscrire sur cette plateforme qui leur permettra d’améliorer leurs conditions de vie.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette