Faso-tic




Accueil > Actualités > HackFrancophonie : Une dizaine de projets d’Open data présentés à (...)

HackFrancophonie : Une dizaine de projets d’Open data présentés à Paris

mercredi 24 février 2016


« Rassembler les acteurs de la société civile, les responsables institutionnels, journalistes, bloggeurs et web-activistes autour de projets d’innovation dans le domaine des données publiques », tel était l’objectif de l’atelier sur l’Open data les 18 et 19 février 2016 à Paris en France. A l’initiative d’Etalab- service du premier ministre français chargé de créer un « portail unique interministériel des données publiques » françaises -, en partenariat avec CFI Média, une dizaine de pays africains et européens étaient présents à ce HackFrancophonie, la plupart avec un projet sur les données ouvertes.

Parlement2.0 au Sénégal, les comptes rendus des conseils des ministres au Burkina, la cartographie des écoles au Burkina, la transparence budgétaire : Crise d’Ebola en Guinée, Data Village en Côte d’Ivoire, le Suivi budgétaire et Péages au Mali, etc… Ce sont là, quelques projets présentés devant la centaine de participants à l’atelier d’Etalab sur les données ouvertes. Muris des jours avant, et mis concrètement en l’état dans la journée du 19 février, ces projets n’attendent qu’à être réalisés. Avec la promesse d’accompagnement des partenaires tels que la Banque Mondiale, et le gouvernement français représenté par le Secrétaire d’Etat auprès du premier ministre, chargé de la réforme de l’Etat et de la simplification, Jean Vincent Placet, venu s’enquérir de tous les projets. « Ils sont innovants et porteurs », a-t-il laissé entendre.
Attentif aux présentations, le secrétaire d’Etat a montré un intérêt particulier pour ces projets à travers ses questions de compréhension. Une journée faite de partage d’expériences, chacun ayant apporté ses compétences en développement informatique, analyse et visualisation de données. Avec les acteurs de la société civile, journalistes bloggeurs et activistes, il a été question, jeudi 18 février, d’échange et de réflexion autour de l’Open data. Quelques-uns des objectifs de la journée animée par Julien Le Bot ont été de mettre en avant les problématiques rencontrées par les participants des différents pays quant à l’accès aux données et leur disponibilité. Ils ont, au cours de ladite journée, réfléchi à des projets qui ont été peaufinés et présentés aux acteurs majeurs du développement international.

CFI Médias pour apporter la dimension médias et société civile

« CFI Médias s’est associé à ces deux journées de HackFrancophonie à Paris, pour apporter la dimension médias et société civile à une rencontre qui concernait à la fois les institutions, les administrations d’un certain nombre de pays francophones mais aussi la société civile. Nous apporter ce volet que nous connaissions bien parce que nous travaillons sur le terrain auprès des organisations de la société civile des pays africains », indique Etienne Fiatte, directeur de CFI Médias, agence française de coopération médias. Il rappelle toutefois que l’Open Data est assez nouveau pour CFI Médias. « Nous étions donc venus découvrir et comprendre les enjeux de l’Open data, les attentes de la société civile, afin de réfléchir sur le rôle que les médias peuvent jouer dans cette nouvelle démarche d’ouverture des données publiques », soutient-il. CFI Médias entend construire des projets qui vont se focaliser sur les médias à même de permettre aux citoyens de connaitre au mieux ce qui se passe dans leurs pays, mais surtout d’interroger les pouvoirs publics sur la gestion de la chose publique. Plus attentif aux projets, notamment Parlement2.0 du Sénégal et qui peut être porté dans tous les pays, celui sur la cartographie au Mali et le Data Village pour le suivi de l’action publique et le contrôle des données budgétaires, Etienne Fiatte espère qu’ils seront très bientôt réalisés.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette