Faso-tic




Accueil > Actualités > Développement de l’économie numérique : Les activités prévues en (...)

Développement de l’économie numérique : Les activités prévues en 2016

lundi 15 février 2016


La première session de l’année 2016 du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) du ministère du développement de l’économie numérique et des postes s’est déroulée du 11 au 12 février 2016, à Ouagadougou. Au menu des échanges : le bilan des activités réalisées en 2015 et les perspectives de l’année en cours. La cérémonie de clôture des travaux a eu lieu le 12 février.

48 heures durant, le CASEM du ministère du développement de l’économie numérique et des postes a planché sur l’ampleur du travail abattu jusqu’à là, mais aussi sur l’étendue de la tâche pour les mois à venir. Le tout, dans une ambiance saine et conviviale. Ce qui a fait dire à la ministre Aminata Sana/Congo que « la dynamique de travail dans lequelle se sont inscrits les différents acteurs contribuera à placer le département au centre du développement de notre pays ».

Au titre de l’année 2015, des acquis importants ont été engrangés. Dans le secteur de l’économie numérique, les résultats portent sur : la poursuite de la mise en place du Backbone national, la connexion des chefs-lieux de provinces au Réseau informatique national (RESINA), la mise en place, en cours, d’une infrastructure G-Cloud, l’adoption d’une politique sectorielle de l’économie numérique et des postes, la tenue des premières assises nationales sur l’économie numérique, la mise en place du premier Point d’échange Internet (IXP) du Burkina…

Dans le secteur postal, les participants ont noté : l’extension des agences postales et leur sécurisation, mais aussi leur modernisation, en cours.

2016 sera une année capitale

« Ces acquis engrangés au cours de l’année écoulée sont certes appréciables mais les défis qui nous attendent en cette année 2016 sont encore plus importants. Pour que notre département ministériel contribue à l’atteinte des objectifs de ce quinquennat, 2016 sera une année capitale au cours de laquelle nous sommes appelés à redoubler d’efforts pour en jeter les bases », a souligné Aminata Sana/Congo.

Pour 2016, les chantiers prévus sont immenses. Dans le secteur postal, il s’agira de poursuivre la mise en œuvre du plan stratégique 2013-2022, développer des produits innovants, créer des conditions propices à la mise en place d’un système financier décentralisé, et mettre en œuvre un plan de sécurisation des agences postales.

Quant au secteur de l’économie numérique, les chantiers sont titanesques. La ministre du développement de l’économie numérique et des postes a égrené un chapelet d’activités. Il s’agit, entre autres, de :

-  l’élaboration du Référentiel Général de Sécurité (RGS) et du Référentiel général d’inter-opérabilité (RGI), y compris l’audit des systèmes d’information ;
-  la finalisation de l’élaboration des cyberstratégies sectorielles e-services et e-santé ;
-  la réalisation de la liaison à fibres Optiques Ouaga-Paga et la bretelle Manga – Bagré Pôle ;
-  la finalisation de l’étude de faisabilité économique, technique, juridique et organisationnelle et architecturale du technopole ;
-  la mise en place d’une infrastructure G-Cloud au profit de l’Administration, des citoyens et des entreprises ;
-  l’extension du RESINA, par le déploiement de la technologie sans fils, larges bandes dans 25 provinces ;
-  l’ouverture de l’Ecole préparatoire d’entrée dans les grandes écoles en partenariat avec l’ESMT et l’enseignement catholique au Burkina Faso ;
-  les actions de mises à jour des supports et de plateformes d’hébergement ;
-  la poursuite de la mise à disposition d’une connexion haut débit à Internet, au profit de l’ensemble des Universités et cités universitaires ;
-  la recherche du financement pour la réalisation des projets Backbone national, du technopole, du Call center et du programme PARICOM.

En tous les cas, la patronne du département de l’économie numérique a assuré ses collaborateurs de l’attention particulière que le gouvernement accorde au secteur. A eux de donner le meilleur d’eux-mêmes pour traduire en réalité les nombreux projets prévus pour 2016.

Moussa Diallo
Faso-tic.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette