Faso-tic




Accueil > Actualités > Projet de connectivité des universités publiques : Accompagner la mise en (...)

Projet de connectivité des universités publiques : Accompagner la mise en œuvre du LMD

mardi 8 décembre 2015


« Avec les TIC, tout change : notre façon d’enseigner, de vivre, d’apprendre, de travailler, voire de gagner sa vie » indiquait le Secrétaire général de l’ONU, lors du sommet mondial sur la société de l’information en novembre 2005 à Tunis. L’enjeu de l’introduction des TIC dans l’enseignement est donc énorme, car il s’agit non seulement de révolutionner la transmission des savoirs mais aussi de travailler à ce qu’ils soient accessibles à tous, en tout temps et en tout lieu. C’est ainsi que le gouvernement de la Transition, répondant aux préoccupations des étudiants et du corps professoral a développé des initiatives pour améliorer la connectivité dans les universités publiques.

Les TIC offrent, en effet, un large champ d’outils tant pour le professeur que pour l’étudiant. Elles offrent un souffle nouveau à l’enseignement en le transformant. L’autoformation de l’étudiant s’opère ainsi à travers l’utilisation des outils mis à sa disposition sur la toile. Avec un rôle plus actif, celui-ci cherche l’information qu’il souhaite sur le web, voire dans des forums d’échange, afin d’approfondir un thème ou de réaliser des enquêtes ou des exposés.

Du haut débit pour les universités publiques et l’IDS
C’est conscient de cela que le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes a élaboré le projet de connectivité des universités publiques et de l’Institut des sciences (IDS). Mis en œuvre par l’Agence Nationale de Promotion des TIC (ANPTIC) avec l’appui des acteurs du secteur éducatif, ce projet d’un coût de un milliard soixante-dix-huit millions cent quatre-vingt-un mille neuf cent soixante-quatre (1 078 181 964) francs CFA, a pour objectif global l’amélioration de l’accès à internet à travers le renforcement de connectivité des différentes structures universitaires. Et le projet G-Cloud dont le lancement officiel des travaux a eu lieu en novembre 2015, viendra renforcer ce dispositif de connexion des universités à travers l’interconnexion des universités, des centres de santé et des centres de recherches, donnant encore plus de possibilités aux enseignants, aux chercheurs et aux étudiants des différentes structures d’interagir.

Ce projet d’envergure traduit la concrétisation de l’engagement du gouvernement de la Transition de doter toutes les Universités publiques d’une connexion internet haut débit. Avec la mise en place du système Licence-Master-Doctorat (LMD) où l’étudiant devra compléter ses connaissances acquises en cours par des recherches, la connexion internet devient alors incontournable pour accompagner la réussite de ce système. Pour ce faire, le gouvernement, à travers le G-Cloud, apporte la connexion aux étudiants et aux professeurs de l’Université de Ouagadougou, de l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso, de l’Université de Koudougou, de l’Université de Fada N’Gourma, de l’Université de Dédougou, de l’Université de Ouahigouya et de l’Institut des sciences (IDS).

La mise en œuvre de ce projet au profit des étudiants et des professeurs des universités publiques et l’institut des sciences traduit une fois de plus, la volonté du gouvernement, déterminé à saisir les énormes opportunités des TIC pour booster les performances de son système éducatif.

Les TIC constituent, en effet, un réel enjeu pour l’enseignement supérieur, vivier des cadres de demain. Le processus de l’intégration des TIC dans la modernisation de l’enseignement n’est certes pas nouveau, mais la réflexion quant aux moyens de l’accompagner reste d’actualité. Il requiert l’engagement de tous les acteurs de l’enseignement pour que les TIC soient véritablement associées à toutes les politiques de développement de l’éducation dans notre pays.

Ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette