Faso-tic




Accueil > Actualités > Semaine nationale de l’Internet : La protection de l’enfance sur l’écran de (...)

Semaine nationale de l’Internet : La protection de l’enfance sur l’écran de la 10ème édition

samedi 20 décembre 2014

C’est parti pour la 10ème édition de la semaine nationale de l’internet. La cérémonie officielle de lancement a eu lieu dans la soirée du vendredi 19 décembre à la Maison du peuple à Ouagadougou en présence du premier ministre. C’est sous le thème : « la protection de l’enfance en ligne » que cette édition est célébrée pour renforcer la cyber-vigilance pour cette catégorie de la population, très consommatrice des services internet, mais aussi très exposée.


Grande mobilisation des élèves et jeunes à cette cérémonie de lancement édition de la semaine nationale de l’internet. Normal, puisqu’ils sont au centre de cette édition. Grands consommateurs des technologies de l’information et de la communication, ces « citoyens numériques » sont aussi le plus souvent victimes. la visualisation de contenus nocifs et illégaux, les manipulations psychologiques à des fins sexuelles, le harcèlement, l’usurpation d’identité et l’abus en ligne, la liste est longue ; c’est pourquoi pour le premier ministre, cette vulnérabilité particulière interpelle au plus haut point, non seulement les acteurs des TIC, mais aussi et tout naturellement, tous ceux qui s’investissent dans la protection de l’enfance ». De l’avis de Yacouba Isaac Zida, il est primordial que cette 10ème édition de la SNI puisse contribuer à mettre au point des parades, en vue de garantir aux enfants des activités en ligne sures, sécurisées et constructives.
Le ministre de tutelle, le Dr Nébila Amadou Yaro, a placé cette édition sous le signe de la maturité, après 10 ans. Mais également, dans un contexte de transition politique devant aboutir à des élections en 2015, « sous le signe de l’apport du ministère à la réussite de la transition et à la contribution à des élections apaisées, transparentes et non contestées ». Mais déjà en 2015, son ministère entend regrouper tous les acteurs pour faire le bilan de ces 10 ans de la semaine nationale de l’internet. Mais avant, il a appelé à la sensibilisation des enfants et des parents sur les opportunités et les dangers des services internet. « Il faut allier cet espace de liberté à la nécessité de préserver les intérêts de nos enfants. Ce n’est pas seulement l’affaire du ministère du développement numérique, mais aussi celle de l’ensemble des acteurs concernés » a-t-il dit.

La marraine de cette 10ème édition est Marguerite Ouédraogo, présidente de la commission de l’informatique et des libertés. Cette institution est au centre de la protection des données à caractère personnel, le thème de la présente édition revêt donc une importance capitale pour sa structure et la présidente a saisi l’occasion pour conseiller les jeunes à faire attention à ce qu’ils mettent en ligne. « Les jeunes utilisent internet, leurs téléphones pour faire passer des messages, échanger des photos et ils ne sont pas protégés. La CIL a l’honneur de les accompagner dans leur éducation en les sensibilisant sur les bonnes pratiques à adopter » a précisé la première responsable de la CIL qui invite par ailleurs les jeunes et les parents à visiter le stand de son institution à la place de la révolution où ils trouveront un guide de conseil pratique pour les enfants.

la présente SNI intervient 10 ans après l’adoption au Burkina d’une cyber stratégie nationale dont l’ambition est de garantir une large diffusion des TIC, leur accessibilité et leur appropriation par toutes les couches sociales et la mobilisation de leur potentiel au profit des stratégie nationale de développement. Et en vue de stimuler le développement d’une offre de services électroniques, trois cyber-stratégies sectorielles ont été adoptées. Il s’agit des applications e-Commerce, e-Education, e-Santé et protection sociale. Une autre application est en cours de finalisation, le e-Services pour le développement du monde rural.

Cette édition de la SNI a entre autre au programme, un salon d’exposition, une campagne nationale d’éducation au TIC, des conférences sur le thème, une journée sans papier, des jeux concours, des logiciels libres, la solidarité numérique, Imagine Cup et la nuit des TICs.

L’institutionnalisation de la semaine nationale de l’Internet vise à :
-  Célébrer la fête de l’internet au Burkina
-  Susciter et coordonner les activités concourant à l’organisation de cette fête, à la sensibilisation et à l’appropriation des TICs par toutes les composantes de la société
-  Participer au développement de l’internet sur toute l’entendue du territoire
-  Favoriser le renforcement de la coopération internationale dans le domaine des TICs.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette