Faso-tic




Accueil > Actualités > 9e UACO : La place et le rôle des médias dans la préservation de la paix au (...)

9e UACO : La place et le rôle des médias dans la préservation de la paix au menu

lundi 25 novembre 2013

Dans le cadre des neuvièmes Universités africaines de la communication (UACO), les participants ont eu droit, dans la matinée du vendredi 22 novembre 2013, à un panel autour du rôle et de la place des médias dans l’œuvre d’édification et de préservation de la paix. Trois panélistes étaient invités à la tribune : Arsène Flavien BATIONO du Groupe d’études et de réflexion sur les sciences techniques de l’information (GESRTIC), Jean GUION de l’Alliance Francophone et Anne MONCIEU d’Avocats sans frontière.


Premier à prendre la parole, Arsène Flavien BATIONO s’est appesanti sur l’émergence des réseaux sociaux dans un contexte de mutations et de crise pour en démontrer à la fois la capacité de mobilisation et d’amplification du débat ; mais également sur l’effet que cela pourrait susciter au niveau d’une population jeune et désireuse de se libérer du joug de l’oppression ou de la censure.

De facebook à twitter en passant par internet, il est désormais admis selon le communicateur qu’il y a de nouvelles pratiques en vogue qui engagent la responsabilité à la fois individuelle et collective.

150 000 utilisateurs de réseaux sociaux au Burkina

La crise de 2011 au Burkina apparaît pour le communicateur comme un exercice grandeur nature de l’implication des nouveaux médias dans les crises. A l’analyse il ressort selon le conférencier, une influence moindre par rapport à ce que l’on pourrait penser.

Toute chose qui se justifie par le fait que pour l’instant et en dépit des avancées observées dans le secteur, il reste encore de nombreuses entraves dans le contexte burkinabè au développement total des réseaux sociaux dans les questions de gouvernance publique ; et pour cause la faible connectivité ne favoriserait pas pour l’instant une réelle montée en puissance.

Le Burkina se classe ainsi selon les chiffres au 28e rang en Afrique dans l’utilisation des réseaux sociaux avec seulement 150 000 utilisateurs plus ou moins actifs contrairement à un pays comme l’Egypte qui en revendique plusieurs millions.

Info ou intox en période de crise

Pour Jean GUION le risque de manipulation des médias existe bel et bien en période de crise ; surtout lorsque des intérêts importants sont en jeu ; par conséquent il appartient à tous les acteurs de savoir faire la part des choses pour ne pas se laisser entraîner et ainsi entraîner le reste du monde dans des dérives inacceptables.

En fin de compte pour le patron de l’Alliance francophone la réponse viendra sans doute de l’intérieur ; c’est-à-dire de la presse elle-même.

Les femmes appelées à se réveiller

Se fondant quant à elle sur la problématique de l’implication des femmes dans la résolution des crises Anne MONCIEU d’Avocats sans frontière s’est félicitée de l’exemple donné par l’Afrique au reste du monde ; en effet l’Afrique reste à ce jour en avance par rapport aux autres parties du monde avec deux femmes présidentes de la république, deux Premières ministres, une présidente de l’Union Africaine, un Procureur de la CPI …

Autant de faits dont elle se réjouit car traduisant un dynamisme certain ; mais il ne faut pas se leurrer il reste encore beaucoup de travail à faire pour parvenir à la situation d’une réelle implication de la femme dans la recherche de solution aux crises dont elles sont paradoxalement les premières victimes.

En cela, quatre défis majeurs se posent aux femmes selon la communicatrice : il s’agit d’abord de leur implication effective dans les différents processus de paix ; ensuite la question de l’égalité homme/femme ; ce point a provoqué des gorges chaudes entre les participants dont certains ont tôt fait d’exprimer leur vision opposée à l’option préconisée ; en troisième point il y a pour elle la lutte pour la fin des stéréotypes et enfin l’éducation pour tous qui doit être effective.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette