Faso-tic




Accueil > Actualités > Fespaco’2011 : Notre Afrik rencontre ses partenaires

Fespaco’2011 : Notre Afrik rencontre ses partenaires

vendredi 4 mars 2011

Partenaire majeur de la 22e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) qui se déroule actuellement dans la capitale du « pays des Hommes intègres », le magazine panafricain d’information Notre Afrik a offert un cocktail à ses partenaires, lecteurs et amis dans la soirée du


Sept mois déjà que le mensuel Notre Afrik, édité par le groupe Samori Media Connection, a fait son entrée dans le paysage médiatique continental ! Saisissant l’opportunité de la grande fête du cinéma africain, Thierry Hot, directeur de publication de ce magazine, a tenu à rencontrer les hommes de médias, les partenaires, les lecteurs et le public… afin de leur faire découvrir Notre Afrik et de revenir sur les fondements de sa création.

La soirée était conviviale et, très vite, entre petits fours et rafraîchissements, des apartés se sont formés pour nourrir d’enrichissantes causeries. L’actualité nationale et internationale, les films en compétition et l’organisation de cette édition du Fespaco ont animé les débats, tandis que certains se félicitaient de leurs retrouvailles avec force accolades. Plusieurs personnalités, directeurs d’organes de presse et communicateurs, présents à cette soirée, ont bien voulu nous confier leurs impressions sur le magazine.

Ross Koen , directeur général de Canal3

« On est très content de l’arrivée de ce nouveau bébé. Dès la naissance de ce magazine, je l’ai trouvé encore plus professionnel, plus profond. »

Lemma Yadecha Gudeta, directeur de Ethiopian airlines au Burkina

« Ma société travaille actuellement avec Notre Afrik et pour nous, c’est l’un des meilleurs magazines. Quand nous faisons de la publicité dans les journaux, nous avons l’habitude de choisir des magazines de bonne réputation et qui donnent les résultats qu’ils ont promis. Pour moi, Notre Afrik nous promet quelque chose et quand le magazine sort, nous nous rendons compte que c’est encore meilleur, de grande qualité. Et je suis vraiment content d’être là ce soir. »

Gilbert Ouédraogo, ministre burkinabè des Transports

« Il s’agit d’un magazine que je connais très bien et qui est de très grande qualité. Il a toute sa place, se laisse lire, est agréable et contient des informations importantes. En tout cas pour ma part, je suis séduit par ce magazine. En plus, j’ai eu l’occasion de voir comment il se conçoit et c’est tout un staff qui est derrière Notre Afrik. C’est pour moi l’occasion de les saluer et de les encourager. »

Cynthia Pascale Hilaire, animatrice

« Depuis la parution de Notre Afrik, j’ai gardé tous les numéros et je trouve que c’est une belle initiative. Il nous permet d’avoir une bonne information sur tout ce qui se passe en Afrique. De plus, la grande variété des rubriques fait sa richesse. Prenons l’exemple de quelqu’un qui n’est pas très branché sur la politique par exemple, il peut lire la page culture, il y trouve son compte. C’est tout cela qui fait le charme du magazine et, franchement, je trouve qu’il faut tirer le chapeau à Thierry Hot, parce qu’il fallait y penser. Pour moi, si Notre Afrik n’existait pas, il fallait le créer. »

Cyriaque Paré, directeur de la communication et des relations publiques du Premier ministère

« Le magazine est bien fait, avec un contenu très diversifié, et l’ambition en elle-même est très noble de prendre le relais d’autres magazines comme « Jeune Afrique ». Il y a bien d’autres qui ont essayé de donner une vision positive de l’Afrique à une échelle internationale, mais qui n’y sont pas arrivés. Donc, il faut encourager les responsables de Notre Afrik et leur souhaiter plein de succès. »

ELZA SANDRINE SAWADOGO
Fasozine

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette