Faso-tic




Accueil > Télécom > Baisse des tarifs de communications : « Une continuité logique de la (...)

Baisse des tarifs de communications : « Une continuité logique de la politique commerciale de TELMOB »

vendredi 17 septembre 2010

Il ne faut pas faire un fétichisme autour des tarifs des communications électroniques. Dans tous les pays, avec la libéralisation du secteur et par le jeu de la concurrence, chacun des acteurs essaie de satisfaire au mieux aux besoins de sa clientèle.


Dans cette dynamique concurrentielle, l’opérateur historique, l’ONATEL-SA et sa filiale TELMOB affirmentjouer à fond leur partition. Ainsi, la baisse des tarifs de communication est une continuité de la politique commerciale de TELMOB, nous ont laissé entendre les premiers responsables.

Une politique unique en matière de prix n’existant pas, chaque opérateur adapte les prix de ses services selon les besoins de la clientèle et selon sa stratégie commerciale. L’essentiel, c’est de rester compétitif sur le marché.

De sa forme embryonnaire des années des indépendances où elle avait le monopole à la libéralisation du secteur des télécommunications aujourd’hui, l’ONATEL continue de mériter la confiance de ses consommateurs. Une confiance que le directeur du département communication institutionnelle et relations publiques, Ouédraogo Bouraïma appelle « une union de cœur et de raison qui dure depuis des décennies ».

Evoluant depuis 2000 dans un environnement concurrentiel assez ouvert mais règlementé, l’operateur multiplie des opérations « promo » sur ses différents services. Mais ce qui a retenu l’attention de la population ces derniers temps, c’est la baisse substantielle de ses tarifs de communication. De 140f/mn en intra réseau et 190f/mn en inter réseau, le coût de l’appel à la minute est passé à 85f/mn vers tous les réseaux nationaux depuis le début du mois de septembre.

Si son concurrent Zain qui est à 1,5f/s soit 90f/mn parle de tarif définitif, à TELMOB on parle encore de « promo », qui s’étend jusqu’au 31 octobre. Après cette date, faut-il s’attendre à un retour aux anciens tarifs ? Si le directeur du département communication ne souhaite pas dévoiler la stratégie commerciale de sa structure, le chef du département marketing et ventes, Abdelfatah Belmokadem lui se veut plus clair : « nous sommes à 85f/mn aujourd’hui et le 31 octobre, le client de TELMOB se retrouvera toujours avec le prix le plus compétitif sur le marché comme c’est le cas aujourd’hui ». Une façon de dire que le prix actuel fait office de tarif définitif ? Ça y ressemble. Il promet un ensemble d’offres et de services qui vont épater sa clientèle dans les jours à venir.

« Je ne vais pas dévoiler la batterie mais nous réservons de belles surprises à notre clientèle », ajoute-t-il. Puis il fait étalage de la panoplie de services où l’opérateur historique fait figure de pionnier. Les bonus ouverts et répétitifs, Foly days où le client communique à 25f/mn, le pack sms pendant tout le mois d’août, le bonus permanent allant de 40 à 60% pour les cartes de recharges à partir de 10 000f, le kit fan, le numéro favori, les appels illimités pendant le week-end où le client ne paie que les 5 premières minutes à des coûts allant crescendo de la première à la 5e minute… Bref, une façon de prouver qu’on est toujours à l’écoute de la clientèle. Et la réflexion se poursuit sur les prochaines offres de services. Il faut conserver sa part de marché. Surtout avec l’annonce de l’arrivée d’un 4e opérateur. Mais cette annonce ne semble outre mesure ébranler la sérénité de l’opérateur historique, à en croire ses premiers responsables.

« Nous sommes l’opérateur le mieux placé pour dire qu’il y a la place pour tout le monde », souligne Bouraïma Ouédraogo. D’ailleurs « la concurrence dynamise le secteur », admet-il. « L’arrivée d’un 4e opérateur ne bouleverse en rien notre politique commerciale qui a commencé depuis plusieurs années et qui consiste à offrir des services assez innovants à des tarifs compétitifs et accessibles aux clients. Que ce soit au niveau des tarifs du fixe, du mobile ou de l’Internet, cela se constate », ajoute Abdelfatah Belmokadem, le patron du marketing et ventes. La réduction des coûts ne concerne pas que la téléphonie mobile. Le téléphone fixe qui est un outil convivial et familial ne semble pas pouvoir remplacer le mobile. De ce fait, l’ONATEL continue à faciliter l’accessibilité à cet outil. Objectif : restez leader sur le marché des télécommunications au Burkina.

Le PC étant le principal frein au développement de l’Internet, l’ONATEL a réussi à arracher à son partenaire ISEC un tarif de 232 500f le coût d’un ordinateur portable avec une connexion Internet. Cela vise à augmenter le nombre de Burkinabè connectés à Internet. L’ONATEL y gagne surement d’autant plus qu’elle dit œuvrer pour la démocratisation d’Internet au Burkina.

Avec ses 2 200 000 abonnés, TELMOB est aujourd’hui l’opérateur dominant aussi bien en termes d’abonnés que de couverture du territoire. Mais des problèmes d’encombrement sont légion sur ce réseau téléphonique. Ce qui ne manque pas d’irriter les abonnés. Ce devrait être bientôt un vieux souvenir à en croire les propos du chef de département communication institutionnelle et relation publique, Bouraïma Ouédraogo : « nous travaillons d’arrache pied pour fluidifier le réseau ». Pour cela, de grands travaux ont été engagés à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. « Les moments qui viennent s’annoncent très bons pour notre clientèle à travers des offres innovantes, des tarifs compétitifs et une qualité de service fluide ». conclut Abdelfatah Belmokadem

Moussa Diallo
Faso-tic.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015






N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette