Faso-tic




Accueil > Actualités > Conditions d’accès et de sécurité des systèmes informatiques : La CIL restitue (...)

Conditions d’accès et de sécurité des systèmes informatiques : La CIL restitue les résultats d’une étude

jeudi 22 juillet 2010

La Commission de l’informatique et des libertés a tenu le 22 juillet dans la salle de conférence des Archives nationales, un atelier de restitution de l’étude sur les conditions d’accès et de la sécurité des systèmes informatiques des cybercafés et des autres centres d’accès communautaires à Internet du Burkina Faso. Un outil performant susceptible de faciliter les décisions idoines de l’exécutif.


Sur saisine du Premier ministère, la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) a réalisé du 3 au 14 mai 2010 une enquête de vérification des conditions d’accès et de la sécurité des systèmes informatiques des cybercafés et des autres centres d’accès communautaires à internet du Burkina Faso.

Cette étude a pour objectifs essentiels de réaliser un état des lieux permettant entre autres d’évaluer de façon objective les conditions d’accès et les modes de gestion des cybercafés et l’ampleur de la fréquentation des cybercafés par les mineurs ; de dégager des recommandations pertinentes pour des mesures adéquates à prendre par le Gouvernement pour une meilleure gestion des cybercafés afin de mieux lutter contre les actes de cybercriminalité qui pourraient se produire dans les cybercafés et de protéger les mineurs contre des accès à des contenus inappropriés et/ou illégaux.

À ces deux objectifs se greffent trois autres à savoir dégager des recommandations permettant de mieux régler l’activité des cybercafés et des autres centres d’accès communautaires à Internet ; élaborer en concertation avec les gérants de cybercafés une charte de bonne utilisation de leurs ordinateurs par les clients et enfin élaborer en partenariat avec les gérants un programme de sensibilisation sur la cybercriminalité et la mauvaise fréquentation des centres d’accès communautaires par les mineurs.

L’enquête a concerné l’ensemble des cybercafés des deux principales villes, Ouagadougou et Bobo- Dioulasso, et dix autres villes moyennes de notre pays. Ainsi, 202 cybercafés disposant de 2109 ordinateurs en tout ont reçu la visite des enquêteurs de la CIL. Les résultats issus de cette enquête sont très évocateurs sur le manque de sécurité et les risques encourus.

Sur le plan de l’identification des clients par les cybercafés, l’enquête révèle que seulement 6,44% des cybercafés enquêtés ont mis en place un système d’identification préalable de leurs clients avant de leur attribuer un poste, contre 93,56% de cybercafés qui ne prennent pas le soin d’identifier préalablement leurs. Concernant l’enregistrement et la conservation des données d’identification des clients, ils sont 2,97% de cybercafés qui ont mis en place un système à propos.

Le tableau de la protection des clients mineurs contre des accès à des sites inappropriés est aussi peu reluisant. Sur l’ensemble des cybercafés enquêtés, environ 71,31% des cybercafés ont mis en place un dispositif organisationnel et technique peu fiable pour protéger leurs clients mineurs contre des accès à des sites inappropriés.

Cette situation fait des cybercafés de notre pays des endroits privilégiés pour commettre en toute impunité des actes de cybercriminalité. L’étude recommande donc que des mesures de sécurisation et de protection soient prises. Dans ce sens, un projet de décret fixant les conditions et les modalités d’ouverture et d’exploitation des cybercafés et des autres centres d’accès communautaires à internet et un projet d’arrêté fixant le cahier de charges relatif à l’exploitation des cybercafés ont été soumis à l’appréciation des participants à l’atelier.

Les débats furent houleux mais dignes d’intérêt selon la présidente de la CIL. Alimata Ouattara a tenu à rassurer les participants que l’ensemble des contributions et suggestions seront prises en compte dans la rédaction du document final.

Koundjoro Gabriel KAMBOU
Lefaso.net

Répondre à cet article


Rechercher:
A G E N D A  

Salon International de la Sécurité des Technologies de l’Information et des Communications
Journée mondiale de la liberté de la presse : 3 mai 2016
JOURNEE JEUNES FILLES & TIC : La deuxième édition de cette journée se tiendra du 22 au 26 juin 2015
SNI 2015 : La promotion des moyens et outils de payement électronique au Burkina Faso : Enjeux et Perspectives. DU 23 AU 27 JUIN 2015


Dernières 24 HEURES
Meilleures articles de la semaie




N E W S L E T T E R  

Votre E-Mail :
inscription   désinscription



L I E N S   D U   F A S O  

Droits de reproduction et de diffusion réservés © faso-tic.net 2009 Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette